Technique JEcommande conçue par Sophie MERLE

Technique JEcommande conçue par Sophie MERLE

Deuils...

2 appréciations
Hors-ligne

99 appréciations
Hors-ligne
Chère "Clochette",

Le sujet du deuil et du vide énorme que laisse dans nos vies le départ d'êtres qui nous sont chers est exactement ce dont Gregg Braden parlait dans son séminaire. Les gens souffrent et disparaissent de façon précoce précisément en raison du poids de leur chagrin. Le procédé JEcommande peut guérir ce chagrin. Dites-m'en plus afin de m'aider à bâtir des phrases appropriées.

Bien chaleureusement,

Sophie
www.SophieMerle.com

2 appréciations
Hors-ligne

20 appréciations
Hors-ligne
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à toutes,

merci Clochette pour l'ouverture de ce sujet. J'ai en effet du mal à me séparer de cette tristesse , ce mal de vivre depuis le décès de mon frère ainé survenu quand j'avais 13 ans, j'en ai aujourd'hui 40.
A cela s'est ajouté le décès d'un neveu plusieurs années après, ajoutant "une couche" supplémentaire de tristesse.

Ce n'est pas évident de parler de tout ça ici, je préfère ouvrir un sujet dans conversations privées si ça ne vous dérange pas.


On devient ce que l'on croit être.

2 appréciations
Hors-ligne

5 appréciations
Hors-ligne
Sam

99 appréciations
Hors-ligne
[b]Clochette dit [/b]" SOPHIE, On se retrouve dans "conversations privées"

Non, je suis navrée mais je ne participe pas "aux conversations privées". Je n'en reçois même pas les notifications. Je ne tiens pas non plus à en faire partie. J'en reste aux conversations publiques !

Bien chaleureusement,

Sophie
www.SophieMerle.com

2 appréciations
Hors-ligne

20 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Clochette. Le cours n°5 arrive à point, il y est proposé un "tape, tape ", justement destiné à tout supprimer. Bonne journée, travaille bien!!! Bises!!
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi

2 appréciations
Hors-ligne

20 appréciations
Hors-ligne
Ok Clochette, je voulais juste faire "avancer le smilblick". Mais si ça peut attendre, alors..............
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi

5 appréciations
Hors-ligne
Bonjour tout le monde,

pour répondre à Sophie, les sentiments qui continuent à hanter sont pour moi :

(j'ai fait un copier coller du message que j'avais mis dans conversation privée)

la culpabilité de ne pas avoir été présente jusqu'au dernier souffle
le sentiment d'abandon, (pourquoi m'a t il laissé seule ???) (quel égoïsme, n'est ce pas ?)
le sentiment donc de solitude
la prise de poids
la fibromyalgie qui s'est développée
le sentiment d'avoir une partie en moins
une mélancolie trainante et persistante qui enlève "l'envie", la joie, l'entrain, une partie de soi
d'avoir un passé mort (le peu qui était bien dans mon enfance est partie avec lui, il ne reste rien de bien du passé).

voilà peut être que ça permettra de monter des phrases,

j'irais voir le site que cite Etincelle

merci pour toute votre aide
Sam

0 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir,


mes sentiments sont sensiblement les mêmes que Sam:
- culpabilité (d etre encore en vie)
- sentiment d'abandon aussi et du coup de la colère de se retrouver seule
-tristesse ,
- peur de perdre à nouveau quelqu'un et de souffrir
-difficultés(voire impossibilité, interdiction) à être heureuse

c'est vrai que le cours de cette semaine va être très utile pour travailler sur ces souffrances,

A bientot
On devient ce que l'on croit être.

2 appréciations
Hors-ligne

99 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Voici ce que je suis allée chercher sur un de mes sites en espérant que cet article vous aidera dans votre travail de guérison de vos profondes souffrances.


Résoudre les peines ensevelies en soi.
Par Sophie MERLE. Copyrights 2008.
Reproduction interdite sans la permission par écrit de Sophie Merle
(Contact : FondationEFT@aol.com) .
Les peines non résolues, celles qu'on laisse ensevelies au fin fond de soi sont responsables de tous nos problèmes. Il nous est impossible de connaître le profond bonheur qu'on attend de la vie sans guérir cette souffrance faite de chagrin, peur, honte, colère, etc., issue d'événements traumatiques restés imprégnés dans chaque cellule de notre corps.

Nombreux sont ceux qui disent qu'il ne faut pas revenir sur le passé. Que celui-ci est mort et enterré. Mais s'il est enterré de manière consciente, un passé douloureux reste bien vivant au niveau inconscient d'où il mène la danse sur tout ce qui nous arrive de fâcheux dans l'existence. Le passé ne s'enterre pas mais se guérit quand on veut pouvoir se développer dans tout l'éclat de son potentiel de naissance.
Faire fi de sa "négativité" est à la mode en ce moment car il paraît que la providence couronne de bienfaits ceux qui la repoussent allègrement. Et malheur à ceux qui ne suivent pas cette loi de l'univers soit- disant incontournable. On aura vraiment tout entendu. Bien évidement qu'une loi pareille n'existe pas. N'avons-nous pas tous été plongés dans d'affreux tourments avant de sortir victorieux d'une situation?
On ne repousse pas les ennuis en repoussant sa "négativité" mais au contraire en l'accueillant pleinement. Provenant d'émotions figées dans la passé, cris lancés par certaines parties de soi laissées à l'abandon dans des situations dramatiques, la moindre des choses est de leur porter secours, et non pas de les obliger à se taire.
Lorsqu'une situation plonge dans la peur, la colère ou n'importe quelle autre forme de détresse émotionnelle, on peut être sûrs que les sentiments remontent à beaucoup plus loin, qu'ils sont issus d'anciens traumatismes que les circonstances présentes aiguillonnent. Les accepter et les ressentir à fond, voilà ce que l'on fait au moyen des techniques énergétiques pour s'en guérir. De toutes façons, on n'a jamais vu une vie se transformer dans le refus de s'écouter et de se comprendre.

L'art de guérir ses souffrances est devenu facile et confortable, pratiquement un jeu d'enfant depuis l'avènement des techniques énergétiques. Ce qui ne veut évidement pas dire qu'il ne faille pas faire preuve de persistance. Un passé fortement endolori ne se soigne pas en cinq minutes comme certains l'espèrent, abandonnant trop vite leur démarche de guérison. Mais lorsqu'on persiste, les résultats sont certains, avec une profonde joie de vivre qui revient grâce à des accomplissements nouveaux.
Le secret avec les techniques énergétiques si simples à utiliser, c'est de traiter toutes les émotions douloureuses au moment où elles se présentent. Et de traiter également toutes les mémoires passées qui y sont associées.
Un autre moyen très efficace, c'est en couchant ses souffrances sur papier. En racontant précisément ce qu'on déteste dans sa vie présente. La colère que l'on porte à certains. Les misères subies. Puis de se relire en s'acceptant exactement comme on est, tout en effectuant des rondes continues de EFT ou en martelant sa lecture de son mot guérissant (issu du procédé Zensight, voir le site www.EFT-EnergyPsychology.com pour des explications détaillées fournies gratuitement ou le Guide Pratique du procédé Zensight : http://guide-pratique-zensightprocess.com/ ), jusqu'à ce que l'on parvienne à lire nos écrits sans plus aucune détresse émotionnelle. En général cela se produit quand on rit tout à coup de soi, que l'on se sent subitement en sécurité, ou que l'on reprend espoir dans la vie.


www.SophieMerle.com

99 appréciations
Hors-ligne
www.SophieMerle.com

5 appréciations
Hors-ligne
Sam

2 appréciations
Hors-ligne

0 appréciations
Hors-ligne
Super ce protocole, merci beaucoup Sophie pour votre aide;
Sam tu commences aujourd'hui alors?
De mon coté je finis l'école du bonheur et je m'y mets, on va être en grande forme pour l'été,

Bises
On devient ce que l'on croit être.

5 appréciations
Hors-ligne
Sam

20 appréciations
Hors-ligne
Bonne réaction SAM, quand on veut, c'est tout de suite, ici et maintenant! C'est déjà gagné avec ce genre d'attitude. Demain ça veut dire jamais. De tout coeur avec toi. Bises!
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi

20 appréciations
Hors-ligne
Je viens de me souvenir d'un livre que j'ai lu, il y a déjà bien longtemps, mais toujours en vente, et qui m'avais et continue de m'aider quand un être cher "part vers ......".

C'est " Le Livre de la Mort Douce" de Georges BARBARIN.

Je vous le recommande chaleureusement, (aussi pour ceux ou celles qui redoutent "le départ")
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi

5 appréciations
Hors-ligne
Merci beaucoup Étincelle, vais voir pour me le procurer,

j'ai beaucoup de mal à nettoyer le sentiment de culpabilité, je continue bien sur le protocole de Sophie sur joie et bonheur et je fais le cours 5 et j'écoute Harmonie du cours 7, ça m'aide bien , je les écoute tous les soirs.

je vous embrasse
Sam

20 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, je vous colle un texte de Georges Barbarin, qui répondra peut-être aux questions que vous pourriez vous poser.Et l'univers spirituel au milieu duquel votre intelligence se
meut n'est-il composé que des seules pensées des hommes organiques ?
Certes non, car le monde invisible pense beaucoup plus intensément
que le monde dont nos sens sont témoins. Ceux que nous appelons les
morts et qui sont, en réalité, les vivants d'une autre vie, retrouvent une
faculté de penser accrue lorsqu'ils n'ont plus leur cerveau de chair. Ce
plexus cervical que les hommes positifs considèrent comme l'unique
instrument à penser mis à la disposition de l'homme n'est vraiment, comme
nous l'indiquions plus haut, qu'un limitatif de la Haute Pensée destiné
uniquement à la compréhension des trois plus basses dimensions. Fort utile
pour expliquer celles-ci, non seulement il est impuissant à pénétrer les
dimensions supérieures, mais encore il constitue l'obstacle organique à la
compréhension des plans élevés.
A sa mort, l'homme, amputé de ses méninges et de ses circonvolutions
cérébrales, délivré de l'animalité de sa matière grise, recouvre, s'il le veut, sa
faculté entière de penser. Beaucoup en sont d'ailleurs incapables, même
dans la vie désincarnée, parce que celle-ci ne fait pas automatiquement un
penseur d'un minus habens. Dans ce cas, les esprits grossiers n'ont qu'un
but, celui de retourner dans la matière pour y retrouver, avec un cerveau
physique, les organes des sens matériels. Mais tous ceux qui ont appris à
penser et dont les facultés d'intuition se sont tendues au-delà de la matière,
éprouvent dans la nouvelle vie un sentiment aigu de libération.
Le cÂœur est l'unique vérité, l'esprit n'est qu'une étape.

Ramana Maharshi
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.